Notre-Dame d’Amiens

Notre-Dame d’Amiens est la plus grande cathédrale gothique du monde (200 000 m3 soit 2 fois Notre-Dame de Paris en volume) et l’une des plus belles puisqu’elle est classée au Patrimoine mondial de l’humanité. C’est l’incendie de la cathédrale romane (qui datait de 1152) en 1218 qui provoque la construction d’une cathédrale gothique.

Les premières pierres sont posées en 1220, dans un contexte de grande prospérité. Contrairement à la tradition, les architectes commencent par construire la façade et la nef. L’édification est assez rapide puisque l’essentiel est fait à la fin du XIIIe siècle : cela confère à Notre-Dame d’Amiens une unité architecturale qui manque à beaucoup de ses rivales.

Quelques éléments sont tout de même ajoutés par la suite : le couronnement des tours (en 1366 et 1402), des arcs-boutants supplémentaires au niveau du choeur. En 1528, un incendie détruit la flèche, qui est immédiatement reconstruite. Elle est raccourcie en 1627 à la suite d’un orage. Au XIXe, la cathédrale est restaurée (en partie par Viollet-le-Duc).

Le Kiosque

Ce kiosque à musique octogonal a été inauguré en avril 2000. Les colonnes et les balustrades proviennent de la Société GHM Sommevoire. Aujourd’hui, il est un lieu d’échanges et de regroupement artistique incontournable des Amiénois qui aiment y passer du temps et s’approprier cet espace.

Horloge Dewailly

C’est l’ancien maire d’Amiens Louis Dewailly qui avait légué en 1892 une importante somme d’argent pour faire construire une horloge. La conception de cette horloge fut confiée à l’architecte Émile Ricquier et Albert Roze, sculpteur.

Les travaux prirent beaucoup de retard, elle fut enfin réceptionnée le 17 novembre 1898. Du fait de la conception de l’horloge qui abrite une statue de femme dévêtue, les habitants d’Amiens appelèrent cette statue Marie-sans-Chemise, celle que l’on voit aujourd’hui est en partie reconstruite, le seul élément d’origine étant la statue de Marie-sans-chemise.

Librairie Martelle

La librairie Martelle créée en 1957 par la famille Martelle, elle est devenue un espace culturel qui rassemble le plus grand choix de titres (80 000) immédiatement disponibles en magasin.

Située en plein centre de la ville d’Amiens, entre la Mairie, le Beffroi et la Cathédrale, la librairie Martelle se veut un lieu de rencontre entre lecteurs, auteurs et libraires. Elle accueille également un espace jeunesse, jeux/jouets et papeterie.

Chocolaterie Auzou

En 1961 JM Auzou devient l’apprenti du grand-père Alphonse installé à Paris depuis 1917 et il ouvrir son premier magasin en 1970. Aujourd’hui, les chocolats Auzou sont présents dans l’Eure, la Seine Maritime et la Picardie. Vous pouvez déguster leurs gourmandides à Evreux, Rouen, Le Havre, Val de Reuil et Amiens.

Galerie d’Art

D’origine Vietnamienne, Anthony est né à Amiens en Picardie le 9 janvier 1985, son parcours est atypique. Tiraillé entre sa Passion pour l’art et les difficultés de débouchés dans ce milieu, il fait un séjour à la fac d’art d’Amiens avant de s’orienter vers une formation commerciale.

Au fil du temps, il devient une référence dans la réalisation de portraits modernes, il collabore notamment avec des boites de productions et remet des toiles à des stars internationales. Avec une collection sur le vin, des reproductions d’objets emblématiques sur la mode et la mécanique, des créations originales sur toile ou sur bois découpé, au trait fin ou au couteau. Des concepts de luminaire et de tableaux lumineux, Anthony HUYNH est un artiste hétéroclite. Son inspiration est inépuisable, son style impeccable, et sa technique chirurgicale.

Beffroi

Son origine remonte à l’établissement de la commune d’Amiens sous le roi Louis VI le Gros. Il est mentionné pour la première fois dans une sentence arbitrale rendue par le chapitre d’Amiens en 1244.

Ce beffroi est constitué d’une base en pierre de taille blanche, construite au xve siècle entre 1406 et 1410 surmontée d’un clocher en pierre édifiée à partir de 1749 avec des volutes de style baroque à sa base, et d’un dôme recouvert d’ardoises puis d’une flèche et d’une girouette arborant une renommée. Une énorme cloche de 11 tonnes, baptisée « Marie-Firmine », fut installée à l’intérieur.

La hauteur du beffroi est de 52 mètres.

Quick Menu